Débat 2012 présidentielle - François Hollande et Nicolas Sarkozy

Accueil » Actu / Presse » Actualités » LE DÉBAT : LES ERREURS DU PRÉSIDENT SORTANT

LE DÉBAT : LES ERREURS DU PRÉSIDENT SORTANT

Lors du débat 2012 entre François Hollande et Nicolas Sarkozy, le Président sortant a multiplié les erreurs concernant notamment la réalité économique, sociale ou énergétique de la France.

Il a estimé que "l'éolien a été multiplié par 4 ou 5" sur le quinquennat. C'est Faux.

La production éolienne a été multipliée par 2,2 seulement.

La puissance éolienne a quant à elle été multipliée par 2,72.

 

Il a estimé que François Hollande avait écrit à France Terre d'asile qu'il était favorable à la suppression des centres derétention. C'est Faux.

Dans sa lettre à France Terre d'asile, François Hollande écrit : "Vous préconisez l'interdiction de I'enfermement des enfants. Sur ce sujet, j'ai pleinement conscience de la gravité de la situation, dénoncée de toutes parts, que ce soit par la Défenseure des Enfants ou encore le Haut Commissariat aux Réfugiés. Je me suis déjà exprimé sur ce sujet, et me suis engagé à mettre fin dès mai 2012 à la rétention des enfants ". Avant de poursuivre : "La question de la rétention est directement liée à la politique appliquée. La politique du chiffre menée par la droite depuis 2007 aura conduit à instaurer un climat délétère. Je souhaite plus globalement que la rétention redevienne l'exception et non un instrument banal de procédure. Je souhaite que soient privilégiées les alternatives à I'enfermement et, lorsque le placement en rétention est nécessaire, qu'on veille aux conditions de vie dans les centres."

"Cette lettre rappelle le principe posé par la directive européenne dite « retour » de 2008, articles 8.4 et 15. 1, qui prévoit que la rétention doit être utilisée en dernier ressort. Conformément au droit européen, la lettre précise bien que les alternatives doivent être privilégiées et que lorsque le placement s’avère nécessaire, il convient de veiller aux conditions de vie dans les centres", rappelle Mireille Le Corre, responsable du pôle immigration-intégration de l'équipe de campagne de François Hollande.

 

Il a affirmé que l'Education nationale représentait la moitié des effectifs de la Fonction publique. C'est Faux.

Les effectifs de l'education nationale représentent environ 1/5e de la Fonction publique. Sur 5,3 millions de personnes de laFonction publique, on compte notamment 830 000 enseignants.

 

Il a affirmé que la France était avec la Suède, "le pays qui a les impôts les plus lourds". C'est faux.

Six pays ont un total d'impôts directs et indirects plus élevés qu'en France : Le Danemark, la Suède, la Belgique, l'Italie ou encore laFinlande.

 

Il a indiqué qu'il y avait 500 milliards d'euros de déficits supplémentaires depuis 2007. C'est faux.

Il s'agit des chiffres de la dette à la fin 2011. Fin 2012, la dette aura augmenté de 600 milliards d'euros pour s'établir à plus de 1800milliards d'euros, soit 90% du PIB. Fin 2011, la France a affiché un déficit public s'élevant à 5,2% du PIB.

 

Il a catégoriquement exclu avoir accompagné M. Woerth, en tant que que Président, pour collecter des fonds pour l'UMP. C'est pourtant vrai!

L'affirmation est pourtant facile à démentir : elle a fait l'objet de plusieurs articles de presse, et même de reportages vidéo.

 

 

Quel président comptez-vous être ?


Quel président comptez-vous être ? de francoishollande

Equipe éditoriale Andre-Chapaveire.com - Date : 03/05/12 11:28:00
http://www.andre-chapaveire.com/le-debat-les-erreurs-du-president-sortant-000326.html


Les autres articles

Pages: 1...11121314

Les questions posées à André Chapaveire


Loading