Propriétaire d'une tpe dans le tourisme gite de groupe de 40 personnes je suis etonnée de ne voir personnes s’inquiéter de nos besoins. - Andre Chapaveire

Accueil » Propriétaire d'une tpe dans le tourisme gite de groupe de 40 personnes je suis etonnée de ne voir personnes s’inquiéter de nos besoins.

Propriétaire d'une tpe dans le tourisme gite de groupe de 40 personnes je suis etonnée de ne voir personnes s’inquiéter de nos besoins.

Question de Nouvel :

Propriétaire d'une tpe dans le tourisme gite de groupe de 40 personnes je suis etonnée de ne voir personnes s’inquiéter de nos besoins. 
Mon entreprise fait partie des trés petites entreprises mais on se démène pour évoluer dans nos petites communes souvent face à des contraintes administratives et fiscales enorrmes je pense qu'il n'y a pas que les "gros" qui doivent etre entendu nous aussi nous faisons partie du tissu économique dans l'espoir d’être reconnue ? Et pas forcement que pour un vote.
Merci de votre attention.

 

Madame,

Je prends connaissance de votre mail et je vous en remercie.

Je partage tout à fait votre analyse sur le poids des TPE dans notre économie régionale et altiligérienne. Je suis d’autant mieux placé pour apprécier cette analyse, car comme vous le savez peut être, je suis Vice-Président au tourisme à la Région Auvergne et Président du CRDTA. J’ai toujours considéré que le Tourisme était LE secteur de l’économie auvergnate qui était en capacité de créer le plus d’emplois ces prochaines années en Haute Loire. Il faut prendre en considération les attentes des acteurs de ce secteur qui sont souvent comme vous le précisez des TPE de quelques salariés à qui il convient de faciliter l’activité. J’espère dans un proche avenir en tant que parlementaire, contribuer à faire évoluer  dans un sens de simplification les contraintes administratives qui pèsent sur l’activité quotidienne de ces TPE. On ne peut pas demander à des propriétaires de Gites à St Christophe ou ailleurs,  d’accueillir les touristes, de leur faire à manger, de promouvoir leur établissement et de supporter les mêmes lourdeurs administratives qu’un hôtelier du groupe Accor.

Je sais pour avoir été très souvent aux cotés des acteurs du tourisme rural que les problèmes des TPE sont réels et qu’il s’agit aujourd’hui de mieux apprécier les aides directs ou indirectes qui permettront leur développement.

André Chapaveire

Date : 01/01/70 01:00:00
http://www.andre-chapaveire.com/proprietaire-d-une-tpe-dans-le-tourisme-gite-de-groupe-000656.html



Loading