Mon discours et les photos du meeting de soutien à François Hollande.

Accueil » Multimédia » Photos » Vendredi 6 avril à Brioude - Meeting de soutien à François Hollande

Vendredi 6 avril à Brioude - Meeting de soutien à François Hollande

* Cliquer pour agrandir

Chers amis chers camarades,

Il y a 5 ans, Nicolas SARKOZY avait promis la rupture. Constatons qu’il nous a fait vivre dans la rupture, les conflits. Les Français sont aujourd’hui plus divisés, plus inquiets. Quand la France se regarde dans la glace de l’Histoire, son image est altérée, elle est en partie hémiplégique (je vous laisse deviner de quel côté), de sa bouche sortent des mots comme : bling-bling, « Casse-toi », identité nationale …

Cette France, nous devons panser ses plaies, lui rendre son visage harmonieux, lui rendre son sourire, lui faire voir la vie en rose. Cette République qui protège, qui intègre, qui rassemble, c’est celle que nous propose François Hollande.

Que de dégâts à réparer ! Oui, le bilan du Président sortant c’est son boulet. La chaîne reliant les deux, c’est l’injustice : injustice sociale, injustice territoriale. Les écarts se sont creusés de façon insupportable depuis 5 ans.

Oui, une justice fiscale est urgente. Et qui peut sérieusement s’offusquer de taxer très fortement des revenus supérieurs à
1 million d’euros ?

Que ceux qui sont touchés ici lèvent la main !

D’ailleurs, le 23 août 2011, 16 patrons demandaient dans la presse l’instauration d’une contribution exceptionnelle…. « Taxez-nous ! »disaient-ils. Ils l’ont demandé, François Hollande va le faire !

Oui, privilégier l’éducation, la recherche, l’innovation, dans ces temps de restrictions, est le meilleur investissement pour la Nation.

Comment, ne pas avoir été touché par le rappel que François HOLLANDE a fait au Bourget de la lettre d’Albert CAMUS à son instituteur, après son Prix Nobel : « Ma première pensée après ma mère a été pour vous ». Cette école de la République, ce modèle laïque, cette école de la modernité restaurons-la !

Comment ne pas parler ici de l’égalité territoriale : ce doit être un grand chantier du prochain quinquennat.

Ici, à Brioude, on nous a enlevé notre tribunal de commerce, notre tribunal d’instance, notre cadastre, notre hôpital est en danger. Ici, depuis 10 ans, le Gouvernement a aggravé notre enclavement. Il n’a pas réalisé un mètre de Route Nationale je veux parler de la 102, nos établissements scolaires ont été fragilisés : fermeture de classes, d’écoles.

Qui s’est attaqué ces dernières années à l’accompagnement des enfants en difficultés en supprimant des postes de RASED, en fragilisant l’EREA et le Lycée Lafayette, en décidant de la fermeture du Lycée de Ste Florine ?

Nos services publics sont en danger.

Un mot sur les regroupements de communautés de Communes :

Comme par hasard 6 sont concernés en Haute-Loire, toutes dans cette circonscription, aucune dans l’autre comme par hasard.

Je dis ici oui aux regroupements choisis, non aux fusions imposées.

Mais on nous envoie tous les mois un ou plusieurs Ministres pour nous dire : « On avait prévu de vous en enlever davantage, mais grâce à votre Député, on ne vous ampute qu’à moitié. Dites merci ! ».

Chers amis, nous avons aujourd’hui le sentiment au fond de chacun d’entre nous qu’un moment fort de notre histoire commune va se jouer, que la victoire de François Hollande, celle des valeurs de la République est possible, nécessaire, que nous la voulons tous ensemble.

Nous avons 16 jours, 16 jours exactement, pour être les relais du programme de François Hollande.

16 jours pour venir à bout du scepticisme illustré par l’abstention,

16 jours pour lutter de toutes nos forces contre le Front National qui n’est porteur que de haine et de violence sociale,

16 jours pour dénoncer la supercherie, l’hypocrisie, des arguments de campagne du président sortant.

Cette circonscription, la Haute-Loire ne doivent pas rester spectateur du changement. Nous devons être acteur de la victoire, cette victoire qui nous attend à condition de savoir aller la chercher.

Et bien c’est cette détermination qu’il faut démultiplier d’ici le 22 avril, en rappelant l’enjeu historique de 2012.

Nous n’avons pas le droit de manquer ce rendez-vous. Nous en avons manqué 3 en 1995 en 2002 et en 2007.

Je vous le dis, ne prenons aucun risque, ne prenons aucun chemin détourné pour assurer cette fois-ci le changement si nécessaire.

Le 22 avril, il faut rendre la victoire de François Hollande possible, pour que le 6 mai, ensemble, on retrouve la fierté de notre pays, et celle de la république que nous aimons.

La victoire est à notre portée. Restons mobilisés jusqu’au dernier jour.

Le changement c’est maintenant.

André Chapaveire

http://www.andre-chapaveire.com/vendredi-6-avril-a-brioude-meeting-de-soutien-a-francois-hollande-000172.html


Les autres galeries de photos

Pages: 1...891011

Loading